Sécurité

Victimes de violences conjugales : que faire en cas de confinement ?

Les violences conjugales ont augmenté de 30% sur tout le territoire depuis le début du confinement. Que vous soyez victime ou simple témoin, comment réagir en cette période d'enfermement ?

Publié le

Alors que les violences conjugales et intrafamiliales augmentent dans ce contexte d'enfermement, un dispositif d'aide aux victimes a été mis en place grâce au concours des pharmacies. Que vous soyez vous-même, ou un autre membre de votre famille, victime de violences ou bien que vous soyez témoin, comment réagir ?

Les pharmacies, relai de proximité

Les victimes de violences peuvent se rendre dans la pharmacie la plus proche de leur domicile. Là-bas, elles pourront donner l'alerte au pharmacienà l'aide du code de signalement "Masque 19", qui se chargera d'appeler les forces de police ou de gendarmerie. Chaque victime qui souhaiterait avoir recours à ce dispositif peut prétendre sortir de son domicile pour aller faire ses courses et remplir l'attestation en cochant la case correspondante.

Ce dispositif permet une alerte efficace et discrète, une prise en charge rapide ainsi qu'un dépôt de plainte et une recherche de solutions de mise à l'abri malgré le confinement.

Les relais "classiques", toujours d'actualité

  • En cas d'urgence, appelez immédiatement le 17, le numéro d'urgence de la police;
  • Par SMS en recourant au 114. Les victimes de violences intrafamiliales peuvent, pendant la période de confinement, appeler les urgences par un mode de communication silencieux en recourant au 114, numéro d’urgence destiné aux personnes sourdes et malentendantes;
  • Le numéro d’appel 119 « Allô enfance maltraitée » est un numéro gratuit d’écoute au service de l’enfance en danger. Ce numéro n’est pas repérable sur les factures de téléphone;
  • Le portail de signalement des violences sexuelles ou sexistes fonctionne 24/24 et 7/7, il permet d’entrer en relation par tchat depuis un mobile ou un ordinateur avec un policier ou un gendarme, spécifiquement formé, de façon tout à fait anonyme à l'adresse suivante signalement-violences-sexuelles-sexistes.gouv.fr;
  • Le numéro d’appel 3919 violences femmes info est un numéro gratuit d’écoute et d’information anonyme (ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h pendant la période du confinement). Ce numéro n’est pas repérable sur les factures et les téléphones.

"Il est déconseillé de sortir, il n'est pas interdit de fuir", Collectif Nous Toutes

J'ai mon mot à dire

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.