Gouvernance

Retour sur la cérémonie des vœux 2024

En présence d'un parterre de plus de 500 personnes, dont les représentants de l'Etat, de la Région et du Département et de nombreux parlementaires, élus et personnalités de Seine-et-Marne, Franck Vernin, président de la Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine a présenté ses vœux mardi 23 janvier à l'Escale de Melun.

Publié le

Une communauté dynamique, déterminée et ambitieuse dans ses projets. C'est ainsi que Franck Vernin, président de la Communauté d'Agglomération Melun Val de Seine, a débuté son discours de vœux, mardi 23 janvier à l’Escale de Melun. Trois adjectifs qu’il a ensuite décliné en citant les différents chantiers en cours et projets à venir. Celui qui se pliait pour la première fois en tant que Président à cette cérémonie, a également déclaré placer sa présidence « sous le signe de la continuité tout en apportant les adaptations nécessaires », rappelant que la Communauté d’Agglomération tient sa légitimité des territoires qui la compose et qu’il s’agit avant tout d’une « communauté de vie ».

Ainsi, il a défendu l’idée de mutualisation des compétences et de la mise en place de services partagés. A ce titre, les maires des communes membres vont rédiger une feuille de route pour les deux ans à venir et qui s’inscrira dans le projet de territoire Ambition 2030.

Du côté des projets, 2024 verra la poursuite de chantiers en cours, comme les aménagements préalables à l’arrivée du bus à haut niveau de service TZen 2, mais aussi le premier coup de pelle du Pôle multimodal de Melun, préambule aux travaux du quartier gare, deux grands projets « qui vont profondément renouveler d’ici 2030, le visage de l’agglomération et du cœur de ville Melunais. »

2024 sera également placée sous le signe du développement durable, avec la mise en place de la collecte des biodéchets, des avancées significatives du côté de l’Axe Seine, avec la présentation d’un schéma directeur, mais aussi la création d’une zone verte dans l’espace Malécot à Boissise-le-Roi et la requalification du parc des Fouilles à Boissise-la-Bertrand.

Par ailleurs, aux 88 km de liaisons douces, une cinquantaine de kilomètres supplémentaires seront réalisés dans les prochaines années tandis que des études ont été menées sur 14 nouveaux kilomètres, notamment à Vaux-le-Pénil, Melun-Villaroche par Voisenon et Montereau-sur-le-Jard, Dammarie lès Lys, La Rochette ou encore Saint-Fargeau-Ponthierry.

Parmi les projets qui verront le jour avant la fin de l’année 2024, la Maison de l'Habitat sorte de guichet unique à destination de tous les usagers qui souhaitent des réponses à leurs questions sur le logement, et l’arrivée de Zalando, pourvoyeur de 2 000 emplois à Montereau-sur-le-Jard. Franck Vernin s’est d’ailleurs félicité de la labellisation toute récente de Melun Val de Seine au titre des territoires d'industrie.

Le Développement Économique restera la priorité. En effet, tandis que 2023 a été consacrée à l’achèvement de la commercialisation des derniers terrains aménagés sur les zones d’activités à vocation artisanale ou industrielle, 2024 verra notamment la préparation d'un projet d'aménagement du Quartier Saint Louis à Dammarie-les-Lys, l'un des sites économiques les plus vastes du territoire, partiellement en friche aujourd'hui.  

Le Président de la Communauté d’Agglomération a par ailleurs indiqué avoir saisi le Préfet sur la question de la circulation sur l'avenue Thiers à Melun qui voit passer chaque jour 50 000 véhicules dont 10% de poids lourds une situation « qui n'est plus acceptable. »

En matière de sécurité, après le lancement de la Police intercommunale en 2023 à laquelle 14 communes membres ont adhéré, une étude de faisabilité pour la réalisation d’un Centre de Supervision Urbaine communautaire sera initiée.

Dans le domaine de l’enseignement supérieur, riche de 6000 étudiants de Paris 2 Panthéon Assas et Paris 12 Paris Est Créteil, accueillis dans des locaux mis à disposition par la Communauté d’Agglomération, le soutien sera conservé. Plus particulièrement dans le secteur de la santé, le président a plaidé pour la transformation de l’hôpital de Melun en centre hospitalier universitaire, afin de contribuer à résoudre à l’échelle territoriale la problématique du désert médical et renforcer l’offre de soins.

Enfin, 2024 sera une année de partenariat renouvelés ou initiés, a poursuivi Franck Vernin. Partenariat avec l’État, la Région, le département et les autres partenaires financiers institutionnels, mais aussi l’Union européenne qui, via la Région, a doté la Communauté d’Agglomération d’une enveloppe de 4,2M€ afin de soutenir huit projets en matière d’efficacité énergétique, d’économie circulaire, de numérisation et de biodiversité.

Le président a également évoqué des coopérations possibles avec les Communautés d’agglomération et Communautés de communes voisines.

Après ses propos, Franck Vernin a tenu à mettre à l’honneur de jeunes talents de l’Agglomération. En premier lieu, Morgane Pilot, une jeune pâtissière du territoire qui, à 25 ans seulement, compte déjà 10 ans de pratique professionnelle et Jade Scavelli, une jeune fille de 15 ans scolarisée au collège de Vaux-le-Pénil qui a participé à « The Voice Kid ».

Melun Val de Seine, un territoire pluriel

J'ai mon mot à dire

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.