Personne en confinement

Santé

CORONAVIRUS : Vivre confiné dans des conditions difficiles

Logement insalubre ou trop petit, l'occupation des enfants ou tout simplement besoin d'aide et d'écoute ? L'Agence Régionale de Santé (ARS) publie aujourd'hui un guide réalisé à l’attention des travailleurs sociaux, associations, et toutes les personnes en contact avec les familles en difficultés pendant ce confinement.

Publié le

Logement insalubre? Signalez-le !

En cas d'extrême urgence, vous pouvez contacter l’ARS (délégation Seine-et-Marne : 01 78 48 23 00) ou le Service d’Hygiène qui vous dira ce qu’il est possible de faire à distance (voire dans des cas  exceptionnels, grâce à des visites).

Vous pouvez aussi appeler le numéro "Info logement indigne" au 0806 706 806 (coût d'un appel local). Un conseiller de votre Agence départementale pour l'information sur le logement (Adil) sera à votre écoute pour vous informer.

Accompagner les enfants

Pour les enfants, être enfermé c’est difficile. Quand on vit dans un petit logement, c’est encore plus compliqué.

Pour les aider, partagez du temps avec eux en leur racontant des histoires, en leur lisant un livre, en demandant au plus grands de raconter aux plus petits des histoires ou contes... et n'oubliez pas de structurer leur journée avec des horaires pour des activités différentes (l’heure de se laver et de s’habiller, l’heure du repas, l’heure pour dessiner...).Retrouvez le plein d'astuces pour les occuper dans le guide ci-dessous.

Surtout, méfiez-vous de l’utilisation excessive de la télévision, des tablettes et des écrans.

Expliquez leur pourquoi ils sont confinés : en faisant ces choses simples, vous protégez leur santé.

Se protéger du Virus

Dans un logement trop petit, on se transmet facilement le virus. Mais on peut être attentif : se laver les mains dès qu’on peut, à l’eau et au savon, au lavabo ou dans l’évier, tousser dans son coude, c’est indispensable, par exemple.

Continuer de se faire suivre et se faire aider

On peut avoir d’autres maladies aussi. Que vous, ou un membre de votre famille, soyez ou non atteint d’une maladie chronique (diabète, insuffisance cardiaque, hypertension artérielle, drépanocytose...), si vous sentez des signes inhabituels (douleurs, fatigue, étourdissement...), appelez votre médecin et si c’est grave, appelez le 15.

Les centres de Protection Maternelle et Infantiles (PMI) ont tous organisé une permanence téléphonique pour répondre aux questions. Pour les contacter, retrouvez la liste des centres ouverts les plus proches de chez vous sur le site de l’ARS.

Pour vous faire aider, des lignes téléphoniques ont été mises en place, avec des spécialistes au bout du téléphone (retrouvez tous les numéros dans le guide ci-dessous)

Maintenir une alimentation équilibrée

Pendant le confinement, mangez comme vous le feriez en temps normal. Ne tombez pas dans l'excès, ni dans la privation. Et montrez aux enfants comment on cuisine : proposez-leur de vous aider, ils seront de super commis et seront ravis de participer à la vie de la famille!

J'ai mon mot à dire

Réagissez aux informations de cette page.
Nous vous répondrons.