Située aux portes du Grand Paris (à 25 minutes de la Gare de Lyon et accessible par le RER D), entre Seine et forêt de Fontainebleau, riche d’une histoire millénaire, la Communauté d’agglomération Melun Val de Seine offre une qualité de vie remarquable.

Actuellement, nous recrutons :

Développement durable

Stagiaire transition écologique

Référence : Stagiaire transition écologique

Offre de stage relatif à la transition écologique d'une durée de 6 mois

Publié le

Contexte

La CAMVS s’est dotée d’un Plan Climat Air Energie Territoriale (PCAET) en janvier 2017 comprenant 10 objectifs déclinés en 35 actions et d’un plan de lutte contre les polluants atmosphériques adopté en octobre 2023. Début 2022, elle a validé son projet de territoire, «  Ambition 2030  », qui décline ses orientations stratégiques en plan d’actions, dans les différents champs d’intervention de l’agglomération.

La CAMVS s’est également engagée dans une démarche de labélisation «  Territoire Engagé Transition Ecologique  » mise en œuvre par l’ADEME qui vise une reconnaissance des politiques climat-air-énergie et Economie Circulaire menées par la collectivité, tout en identifiant les marges de progrès via une démarche d’amélioration continue. Cette démarche a abouti mi 2023 à la définition d’un programme d’actions à mettre en œuvre sur 4 ans.

A partir de 2024, le PCAET va faire l’objet d’une mise à jour dans le cadre d’une démarche ensemblière stratégique : l’élaboration d’un Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT) valant PCAET.

Descriptif du stage :

En tant qu’Etablissement Public de Coopération Intercommunale à fiscalité propre de plus de 50 000 habitants, la Communauté d’Agglomération doit produire et présenter un rapport sur la situation en matière de développement durable ainsi que sur l’égalité entre les femmes et les hommes en amont du Débat d’Orientation Budgétaire (DOB), soit fin novembre 2024.

 

Les objectifs du rapport sont :

  •  D’éclairer les choix budgétaires et stratégiques de la collectivité, en assurant une meilleure lisibilité et une meilleure compréhension de l’action publique ;
  •  De favoriser l’information et la transparence de l’action de la collectivité au regard du développement durable, en effectuant un bilan et en mesurant la contribution des stratégies et des actions locales au regard des enjeux nationaux et supranationaux.

 

Dans l’objectif de renforcer l’aide à la décision de la collectivité et la prise en compte transversale des enjeux de transition énergétique et écologique, ce rapport a développé depuis l’édition 2023 une composante évaluative qu’il s’agit de poursuivre et d’amplifier dans une organisation plus collective. C’est pourquoi, ce rapport doit progressivement servir davantage à mettre en regard la portée des actions de la collectivité en matière de développement soutenable avec ses ambitions (notamment son Projet de Territoire) et être d’avantage un exercice d’évaluation de sa stratégie en matière de transition écologique qu’un exercice de présentation des actions pour ainsi mieux se différencier du rapport d’activités.

 

L’objet du stage proposé pour ce stage comprend 2 composantes :

 

1. Concevoir l’édition 2024 du rapport qui devra faire état à la fois :

 

  •  du bilan des politiques publiques, des orientations et des programmes mis en œuvre sur son territoire ainsi que sur son patrimoine et son organisation interne, au regard des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) définis de l’Agenda 2030 de développement durable adopté le 25 septembre 2015 par les Nations unies ;
  •  d’une analyse évaluative d’actions/projets choisis à partir du RFSC (Référentiel européen des villes et territoires durables mis à disposition par le Ministère de la Transition Ecologique) à l’appui d’un suivi d’indicateurs à effectuer en interaction avec la démarche «  Territoire Engagé Transition Ecologique  » et le PCAET devant être mis à jour.
  •  D’une proposition de travail de co-construction et co-écriture avec les agents des différents services ainsi qu’avec les élus, favorisant ainsi une meilleure appropriation en interne de l’évaluation des politiques publiques menées et de la conception de ce rapport.
  •  D’une proposition de synthèse sommaire du rapport facilitant un 1er niveau de prise de connaissance de son contenu.

Le(la) stagiaire sera force de proposition pour concevoir un format accessible et pédagogique répondant à ces attentes et facilitant une compréhension des éléments saillants par le grand public.

 

2. Mener une analyse critique sur la démarche d’évaluation des politiques et actions menées par la collectivité vis-à-vis des enjeux de transition énergétique et écologique

La démarche de suivi/évaluation initiée au travers du rapport annuel sur le développement durable est un exercice qui participe à un besoin de suivi/évaluation plus global. Cette évaluation a déjà connu un premier développement dans le cadre de la démarche de labellisation «  Territoire Engagé Transition Ecologique  » portée par l’ADEME. Une nouvelle étape va s’effectuer au travers de la reprise d’élaboration du Schéma de Cohérence Territoriale valant Plan Climat Air Energie Territorial. Par ailleurs, d’autres plans et schémas en relation avec l’aménagement du territoire, pilotés par la CAMVS, comportent des indicateurs de suivi / évaluation. Il est nécessaire que la collectivité puisse évaluer les effets et impacts de ces projets sur les enjeux de préservation des ressources naturelles tout en portant attention aux enjeux sociaux.

Le-la stagiaire sera ainsi force de proposition pour faire évoluer et compléter cette démarche d’évaluation. Cela l’amènera à effectuer une analyse critique des différents indicateurs de suivi d’ores et déjà mobilisés dans différents projets et documents produits par la CAMVS, à la façon de mutualiser leur utilisation et de croiser leurs résultats, de mener un benchmark sur les indicateurs utilisés par des collectivités pour l’évaluation de leurs politiques vis-à-vis des enjeux de transition écologique.

L’étudiant(e) effectuera son stage auprès de la chargée de mission transition énergétique et écologique et avec l’accompagnement également de la responsable du service aménagement durable. Il(elle) sera en relation avec d’autres services de la CAMVS.

 

 

Le profil recherché

Pour ce stage, l’étudiant(e) devra être inscrit(e) dans une formation supérieure de niveau MASTER liée aux thématiques de transition écologique, management de l’environnement et du développement durable ou une formation orientée sur l’évaluation des politiques publiques avec un volet développement durable

Qualités :

  • Rigoureux
  • Dynamique
  • Doté(e) d'un réel sens du relationnel et de la pédagogie

Conditions

Lieu : siège de la Communauté d’Agglomération de Melun Val de Seine, à Dammarie Les Lys (à 8 mn à pied de la gare de Melun – RER D et Transilien R à 30 mn de Paris)

Date de début : mars/avril 2024 pour une durée de 6 mois

Gratification réglementaire, tickets-restaurants et prise en charge transports à hauteur de 75%.